Résumé Rallye de Béthune

Publié le par Geoffrey

Dernier National de la saison, ce rallye de béthune reprend, le dimanche, les routes que j'empruntais quand j'étais gamin.
On y va comme d'habitude pour se faire plaisir et se battre pour la victoire de classe avec Matthieu en copilote

Les reco se sont bien passées, le vendredi on passe les vérif' et on laisse l'auto au parc fermé.

SAMEDI:

Après une première assistance rapide où l'on règle les carbus, on file vers la 1ére spéciale tout en sachant quelle a était neutralisée et donc qu'on devra attendre
En effet on devra attendre plus de 45 mins avant de pouvoir s'élancer! Il faudra être prudent les premier hectométres

ES1 La Clarence: On a été averti que le premier enchainement après 300m était particulièrement dangereux à cause des gravillons. On soulage donc un peu mais on restant dans la trajectoire, sa passait sans soucis!
Premier chicane pas de soucis, par contre, le freinage qui suit pour un "gauche 2 par corde", les roues bloque plusieurs fois! A gauche c'est pas la peine, en face il y a la maison et surtout des balots, je dois donc me jeter à droite pour me sauver...

<object width="445" height="364"><param name="movie" value="http://www.youtube.com/v/OByHanLIepM&hl=fr&fs=1&border=1"></param><param name="allowFullScreen" value="true"></param><param name="allowscriptaccess" value="always"></param><embed src="http://www.youtube.com/v/OByHanLIepM&hl=fr&fs=1&border=1" type="application/x-shockwave-flash" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true" width="445" height="364"></embed></object>

Du coup "je ne suis pas dedans" pendant une bonne partie de la spéciale, les freinage trop tôt, je lache dans le rapide etc... C'est un peu mieux sur la fin de spéciale mais je sais que j'ai du perdre pas mal de temps...
On signe tout de même le 3éme temps de classe, on perd 4sec sur les frères Havez et 9sec sur l'équipage Clavel / Bonnard qui viennent du Rhône avec une 205 rallye.

ES 2 La Coqueline:  La spéciale est neutralisée, j'en profite pour souhaiter un prompt rétablissement à Nicolas Lorette et lui souhaite de revenir bien vite parmis nous.

Du coup avec le temps forfaitaire, je perd encore du temps sur mes concurrents sans avoir rouler...

ES3 Les Vallées:  Nouvelles spéciale, bien rapide pendant les reconnaissances. On a pas trop le choix, on se doit déja d'attaquer car on du retard. On a pris un pied terrible dans le rapide!! Des enchainements en fond de 6 avec des superbes cordes, l'éclate totale!! En plus le temps est bon car on reprend 4 sec au leader et 5 aux frères Havez!
51éme temps scratch sur 135 classé!!

ES4 Le Dolmen: Egalement une nouvelle spéciale, on est pas trop mal, pas corde un peu galéré au niveau de l'enchainement entre les ballots, quelque secondes d'envolées mais rien de grave.
Devant sa continue à rouler fort, on est juste 3 dixième devant Larry (Havez) et on prend 2 sec par Jérôme (Clavel) !!

On repart donc sur le long routier vers Béthune avec un sentiment mitigé, notre première boucle était plus que moyenne, faudra se reprendre dans la suivante!!

Passage par l'assistance, RAS sur l'auto malgrès le passage brutal dans le chemin de terre de l'ES 3.
On remet le plein, on mange un morceau et je suis d'attaque pour la seconde boucle!

ES5 La Clarence:  Pas trop le choix, on doit attaquer pour refaire une partie de notre retard sur la tête de course!

Malgrès encore un blocage de roue au même endroit qu'au premier passage, la spéciale se déroule de manière formidable avec une très grosse attaque et des passages on ne peut plus rapide!!
La confiance revient avec l'attaque!!



Malheureusement un erreur de trajectoire m'obligera à me "jeter" dans un champ pour éviter un pylone alors qu'on est en fond de 5 au alentour de 150/155km/h !! Il aurait pu ne pas avoir trop de dégats mais en entrant dans le champ on tape un piquet en bois de 3/4cm d'épaisseur!! On ressort du champ et au file vers l'arrivée mais l'auto ratatouille un peu (sans doute à cause de la poussière absorbé par les carbus dans le champ) Il reste un peu plus de 500m à parcourir!!

En s'arretant au point stop, je suis très en colère après moi mais d'un coup de la fumée blanchatre s'échappe du capot!! Je n'attends pas de reprendre le carnet, je rédémarre, je me gare sur le trottoir et je coupe de suite l'auto...

En sortant de l'auto, on voit en plus de la fumée, de l'eau qui coule... En ouvrant le capot, plein de fumée s'en échappe, on referme, le rallye est fini pour nous...

Une très grosse déception d'arreter ce rallye dès le samedi, un peu comme en 2006...

Je passe donc le dimanche sur la fin de "la turbeautée" (Mont Bernanchon) à encourager les copains et le frangin

Une grosse déception viendra lundi soir en démontant!!! La radiateur en lui même n'est pas percé!! Il s'agit de la "cheminée" sous le bouchon du radiateur qui est pliée!! Rien de bien grave, si  j'avais vu sa à la fin de la spéciale, j'aurais probablement pu repartir!!!

On mettra sa sur le manque d'expérience des sortie de route!!

Rendez vous au Ternois pour finir cette saison 2009
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article